Quel chauffage d'appoint choisir ?

L'utilisation d'un chauffage d'appoint est conseillée pour pallier à un défaut de chauffage localisé ou momentané. Très pratique, allié précieux pour gérer les pics de froid, il coûte généralement plus cher en énergie qu'un chauffage central. Dès lors qu'on en fait un usage raisonné, il peut cependant vite devenir indispensable. Explications.

Les différents types de chauffage d'appoint

Différents systèmes de chauffage d'appoint sont disponibles à la vente. Parmi eux, on retrouve notamment :
  • Le radiateur électrique à inertie: si vous bénéficiez d'une bonne isolation, l'achat d'un radiateur électrique à inertie pourrait vous faire  réaliser des économies à moindres frais. Facile à installer, il permet de chauffer rapidement une  pièce.
  • Le radiateur bain d'huile : un grand classique, très mobile et qui continue de diffuser de la chaleur une fois éteint. Nécessite d'être purgé régulièrement.
  • Le convecteur : très pratique, le convecteur électrique permet de chauffer une pièce à la température désirée très rapidement. Convient particulièrement bien aux petites pièces.
  • Le radiateur céramique : le meilleur allié des personnes allergiques. Ses pièces en céramique permettent une chauffe rapide et efficace, sans rejet de poussières ce qui limite les gènes respiratoires.
  • Le panneau rayonnant : adapté aux petites et moyennes pièces. Ils ne génèrent aucun souffle, ce qui en fait également une solution adaptée pour les personnes présentant des difficultés respiratoires.

L'utilité d'un chauffage d'appoint

Un chauffage d'appoint ne remplacera jamais un système central mais peut rendre service dans bien des cas :
  • Panne de chauffage central : on la redoute souvent sans jamais y croire… Disposer d'une solution de repli autonome et indépendante en cas de panne est un luxe bienvenu.
  • à la mi- saison : l'automne est une période parfois difficile à appréhender du point de vue des températures. Il est utile de disposer d'un chauffage d'appoint pour retarder au maximum la relance d'une installation centrale. Cela vous fera réaliser des économies substantielles tout en améliorant votre confort.
  • Pour chauffer une pièce rarement habitée : un bureau, une chambre d'ami, un garage, un atelier… il est parfois avantageux d'un point de vue financier d'opter pour un chauffage d'appoint plutôt que pour une extension du système principal.
  • Pour chauffer une résidence secondaire : là encore, les besoins sont ponctuels et l'installation d'un système central élaboré n'est pas toujours rentable.
  • En cas de coup de froid violent ou d'invité impromptu, afin de chauffer plus rapidement une pièce.

Afin d'évaluer vos besoins, vous pouvez calculer votre volume de chauffe requis en utilisant la formule suivante : hauteur * largeur * profondeur de l'espace à chauffer. N'oubliez pas de passer régulièrement un coup d'aspirateur entre les grilles. Ce petit geste vous permettra de réduire sensiblement la facture énergétique associée à l'utilisation de votre chauffage d'appoint.

Vidéos

Commentaires (0)

Soyez le premier à poster un commentaire

Postez votre commentaire