Comment entretenir son chauffe-eau à gaz ?

Il est obligatoire d'entretenir un chauffe-eau à gaz  à l'inverse d'un chauffe-eau électrique qui ne nécessite pas de suivi particulier. Vous devrez faire appel à un chauffagiste tous les ans afin de veiller au bon fonctionnement de votre système de chauffage. Afin de répondre à cette obligation légale, pas d'alternative possible : vous devrez faire appel à un professionnel chauffagiste que vous soyez propriétaire ou locataire.

L'entretien annuel d'un chauffe-eau gaz

Le chauffagiste est la seule personne habilitée à effectuer les opérations de maintenance les plus délicates, comme le détartrage d'un corps de chauffe ou le remplacement d'un accumulateur. Il est également le seul à pouvoir vous délivrer une attestation d'entretien à retourner à votre assurance ou à votre propriétaire si vous êtes locataire. Deux options envisageables : souscrire un contrat d'entretien annuel, ou faire appel à un chauffagiste une fois par an.  Le contrat d'entretien permet d'avoir l'esprit serein, mais coûte évidemment plus cher qu'une visite annuelle. Il demeure néanmoins intéressant en cas de pannes répétées.
 

Précautions à prendre avant d'intervenir

Intervenir sur un chauffe-eau à gaz nécessite une maîtrise technique dont tout le monde ne peut se prévaloir. Des mesures de sécurité sont à prendre avant toute intervention. Vous devrez couper l'électricité, puis fermer les robinets dédiés au gaz et à l'eau. Entretenir son chauffe-eau gaz Cointra n'a rien de très compliqué en soi, mais comme tout appareil utilisant le gaz, il est préférable d'être sûr de ce que l'on fait. Un outillage de base est nécessaire pour intervenir sur son chauffe-eau : tournevis, clés plates, brosse métallique. Il est recommandé de ne pas démonter toutes les pièces d'un seul coup, et de procéder étape par étape afin de faciliter le remontage. Démontez une partie, nettoyez-la et remontez-la tout de suite afin de réduire les risques liés à un remontage bancal.

Entretien courant d'un chauffe-eau à gaz

Si la visite annuelle d'un professionnel est obligatoire, rien ne vous empêche d'intervenir vous-même sur votre installation afin d'en prolonger la durée de vie. Une fois par an, vous pouvez par exemple nettoyer l'injecteur en soufflant dedans, pour enlever les poussières et autres salissures. Vous pouvez également nettoyer la veilleuse et son filtre, auquel cas pensez à changer le joint de l'arrivée d'eau et le clapet afin de limiter les fuites. Concernant les ailettes du corps de chauffe, l'utilisation d'une brosse métallique souple est requise pour ôter les particules qui empêchent la chauffe de l'eau. En les enlevant, vous permettrez à votre chauffe-eau de respirer : vous dépenserez moins d'énergie et votre facture énergétique s'allègera. Les becs du brûleur sont également démontables et lavables à l'eau claire. Nous ne le répéterons cependant jamais assez : en cas de doute, n'hésitez pas à faire appel à un professionnel.

Commentaires (0)

Soyez le premier à poster un commentaire

Postez votre commentaire