15/11/2019 : Comment entretenir un chauffe-eau solaire ?

 

Voilà, c'est fait : vous avez choisi le soleil comme source d'énergie et votre chauffe-eau fonctionne à la perfection. C'est normal si maintenant vous vous demandez comment faire pour bien entretenir votre équipement (cela y va de son bon fonctionnement) ; en effet, l'entretien du chauffe-eau solaire est un sujet qui préoccupe plus d'un utilisateur. Vous trouverez ci-après 2 façons de faire cet entretien.

Entretien d'un chauffe-eau solaire : le faire vous-même

Si vous avez l'esprit d'un bricoleur et que vous voulez faire vous-même l'entretien d'un chauffe-eau solaire chez vous, il n'y a pas de souci. Mais avant d'aller en besogne, vous devez comprendre comment fonctionne un chauffe-eau solaire. En effet, cet appareil est essentiellement composé d'un ballon, des capteurs solaires et d'un fluide caloporteur. Les capteurs accumulent l'énergie solaire et la transmettent au ballon d'eau chaude via le fluide caloporteur : vous obtenez ainsi une eau chaude sanitaire destinée à vos besoins journaliers.

Votre système de chauffe-eau solaire est donc doté d'un ensemble de matériaux fonctionnant en synergie : capteurs solaires, tube, ballon d'eau chaude, tuyauterie, etc. Le dysfonctionnement d'un de ces matériaux peut impacter le bon fonctionnement des autres. Par exemple, de la capacité de vos capteurs à bien recevoir et cumuler de l'énergie solaire dépend la production d'eau chaude pouvant satisfaire vos besoins. Dès lors, vous devez régulièrement nettoyer la surface de vos capteurs solaires afin de les débarrasser de la poussière, des feuilles tombées et de tout autre obstacle – y compris l'ombrage – pouvant réduire leur rentabilité et leur capacité de production d'énergie photovoltaïque.

Dans une certaine mesure, la pluie peut aider vos capteurs à se débarrasser de tous les résidus pouvant s'y déposer ; mais les saisons s'alternent et peuvent au contraire causer certains désagréments. Dans tous les cas, il est important de ne pas attendre la survenue des premiers problèmes pour commencer à vous préoccuper de votre installation : quelques mois après cette installation, faites-en votre premier contrôle afin d'éviter toute surprise éventuelle. Assurez-vous que votre équipement est toujours correctement installé (capteurs bien fixés, tuyauterie bien raccordée, etc.). Donnez-vous le temps de faire cet exercice au moins une fois par an. Votre équipement vous en remerciera et pourra ainsi atteindre la durée de vie d'environ 20 ans qui lui est assignée.

Petit conseil :

En principe, votre chauffe-eau solaire vous est livré avec un guide d'installation et d'entretien. Consultez attentivement cette notice avant d'entreprendre toute action d'entretien de votre équipement. Pour nettoyer votre équipement, servez-vous d'une éponge bien propre.

Entretien du chauffe-eau solaire : recourir aux services d'un spécialiste

Si vous n'êtes pas un bricoleur pour l'entretien du chauffe-eau solaire de votre maison, ou si vous n'avez pas le temps de vous adonner à cet exercice, vous pouvez recourir aux services d'un professionnel en la matière. À ce niveau, il ne s'agit pas seulement de confier à ce dernier la vérification ou le remplacement de la tuyauterie ou de la fuite qui peut en découler (par exemple) : il s'agira de lui confier la gestion totale de votre équipement (de la bonne fixation des capteurs solaires au bon fonctionnement de toute l'installation).

Pour ce faire, un contrat devra vous lier. Aux termes de ce contrat, le prestataire aura pour mission d'assurer le bon fonctionnement de votre équipement pour une période que vous auriez fixée d'un commun accord (généralement tous les 4 ou 5 ans). Ainsi, moyennant une centaine d'euros, vous bénéficiez d'un service après-vente qui vous fera gagner du temps et de l'énergie.

Pour conclure ? L'entretien d'un chauffe-eau solaire peut être fait par soi-même – surtout que le chauffe-eau peut comporter un système facilitant le contrôle et la régulation des températures. Mais pour une question de gestion de temps et de sécurisation de cet appareil, on peut aussi confier cette tâche à un professionnel en la matière. Si vous devez opter pour cette seconde solution, veillez à ce que les clauses du contrat de maintenance soient claires et précises.

Commentaires (0)

Soyez le premier à poster un commentaire

Postez votre commentaire