07/11/2019 : Quel est le chauffage électrique le plus économique et quel est le meilleur radiateur électrique ?

Alors que le prix de l'électricité augmente au fil des mois (on constate une augmentation de plus de 6% du prix depuis juin 2019), la Commission de Régulation de l'Énergie prévoit une nouvelle augmentation tout aussi significative de 3 à 6% du prix de l'électricité au début de l'année 2020.

Avec l'hiver rude qui s'annonce, nul doute que le portefeuille du consommateur va se délester de quelques euros supplémentaires. Le meilleur moyen de se chauffer de façon économique, et plus écologique, est de bien choisir son chauffage.

Voici un panorama des solutions qui vous sont actuellement proposées afin de savoir quel est le chauffage électrique le plus économique, et plus précisément, quel type de radiateur électrique est le plus économique.

Découvrir notre gamme de chauffage électrique

Quel est le chauffage électrique le plus économique ?

Bien sûr, la question se pose dès lors que l'on achète ou loue un bien immobilier. Il est évident qu'un bien ancien ne remplira pas nécessairement toutes les conditions d'isolation pour un chauffage optimal. La surface du logement est aussi un point important à prendre en compte, là où un foyer français dépense en moyenne 1600 euros par an, un grand espace mal isolé peut vite coûter cher.

Quels sont les avantages d'un chauffage électrique économique ?

Le chauffage électrique est de plus en plus proposé dans les nouveaux logements, car c'est une solution bien moins polluante que le fioul domestique ou que le propane par exemple. Les premiers avantages d'un chauffage électrique économique par rapport à ces chauffages de moins en moins répandus (seulement 10% de l'énergie en France est produite grâce au fioul, contre 80% au Royaume-Uni), sont les aides de l'État.

De plus en plus, le fioul et autres moyens polluants sont écartés des différentes aides dans un souci de transition écologique, il revient donc moins cher d'investir dans un chauffage électrique, moins taxé et plus respectueux de l'environnement.

Le chauffage au bois perd lui aussi du terrain pour des questions écologiques, mais aussi parce qu'il est bien plus facilement soumis aux variations du marché, à la différence de l'électricité dont l'augmentation est tout de même régulée.

Les différents types de chauffages électriques économiques

Dans la famille des chauffages électriques, on retrouve encore différentes manières de vous réchauffer : le chauffage par le sol, la pompe à chaleur et les radiateurs électriques. Alors, lequel de ces chauffages électriques est le plus économique ?

Le chauffage par le sol permet une très bonne répartition de la chaleur dans la pièce (l'air au sol se réchauffe et remonte vers le plafond). Il faut éviter néanmoins de laisser des objets traîner sur le sol sans pied, au risque de se brûler en les touchant. L'un des principaux avantages est le gain de place important, aucun dispositif extérieur n'apparaissant. Il ne convient pas cependant à des logements anciens ou mal isolés.

Ce type de système peut fonctionner par plancher rayonnant chauffant (PRE) ; c'est une solution peu onéreuse à l'installation. Ou encore par plancher chauffant électrique à accumulation : ce système permet de conserver la chaleur du jour pour la répartir la nuit ; bien que plus coûteux à l'installation, il est davantage économique sur le long terme.

Les PAC (pompes à chaleur) fonctionnent grâce à un transfert d'énergie thermique. Cette énergie peut être celle de l'air (pompe aérothermique), de l'eau (pompe hydraulique) ou encore de la terre (pompe géothermique). Ces pompes peuvent aussi être utilisées pour refroidir, plutôt que pour réchauffer.

Les PAC sont coûteuses à l'installation ; comptez un minimum de 6000€ pour une pompe aérothermique, 8000 minimum pour une hydraulique, et entre 8000 et 25000€ pour les pompes géothermiques les plus chères. Bien sûr, il existe des aides importantes pour ce type d'installation coûteuse, le Crédit d'Impôt Transition Écologique permettant d'obtenir un crédit d'impôt allant jusqu'à 30% suivant la pompe.

Si l'installation est coûteuse, le retour sur investissement est lui très intéressant. Vous pourrez ainsi économiser jusqu'à 75% sur vos factures d'électricité en hiver, mais aussi considérablement la réduire sur l'année entière.

Le radiateur électrique est la forme la plus présente actuellement dans les foyers, car ce système s'adapte autant à une maison qu'à un appartement, et est donc très souvent présent dans les grandes villes. Il faut néanmoins faire attention, car s'il est le plus présent, il n'est pas forcément le plus rentable. Il faut donc s'armer de patience pour trouver le bon radiateur qui pourra réchauffer votre foyer confortablement et faire baisser votre facture. Voici un petit retour sur les meilleurs radiateurs électriques économiques et sur comment se décider une fois l'achat envisagé.

Dans le cas où vous chercheriez seulement un chauffage d'appoint, rendez vous sur notre article Quel chauffage d'appoint ?

Quel est le meilleur radiateur électrique ?

Quel radiateur électrique choisir pour votre confort ?

Une donnée importante pour savoir quel est le meilleur radiateur électrique est le confort thermique. Les radiateurs peuvent chauffer votre foyer de façon très agressive, ou de façon très douce. Dans le premier cas, votre radiateur chauffera fort avant que vous puissiez ressentir l'effet, asséchant ainsi rapidement la pièce. Et inversement, certains radiateurs chauffent en même temps que l'air de votre maison ou appartement et la sensation sera plus diffuse et agréable. Ces derniers n'assèchent pas l'air et vous font faire des économies d'énergie.

Quel radiateur électrique choisir ?

Il existe trois catégories principales de radiateurs électriques : les radiateurs à inertie, les ventilo-convecteurs et enfin les panneaux rayonnants. Alors parmi ces choix, quel type de radiateur électrique est le plus économique ?

Pour les radiateurs à inertie sèche, on chauffe un bloc, le plus souvent de céramique ou de fonte. Pour les radiateurs à fluide, on chauffe une huile ou de l'eau par exemple. Dans les deux cas, l'élément très chaud va garder la chaleur et la diffuser durant de longues heures.

Ce type de chauffage à l'avantage d'éviter les brusques variations de température, car il poursuit le transfert thermique alors même que l'appareil est éteint. La pièce est chauffée rapidement, le confort thermique est intéressant et s'adapte bien aux grandes pièces bien isolées. Un avantage aussi est qu'ils n'assèchent pas l'air ambiant.

On dénote aussi des radiateurs à inertie dits « à chaleur douce ». Plus massifs et plus chers, ils fonctionnent sur le même principe que les radiateurs à énergie sèche, mais marchent aussi par rayonnement. Ils réchauffent ainsi la pièce durant de longues heures et gardes les meubles et objets à une température agréable. Associé à un thermostat programmable, et malgré son coût important à l'achat, il peut vous permettre de réaliser de vraies économies d'énergie. Si vous vous demandez quel radiateur à inertie choisir, nous vous avons rédigé un article pour cela.

Découvrez aussi notre modèle: Chauffage radiant 3000w


Les ventilo-convecteurs ont un fonctionnement plus simple. L'air est aspiré, réchauffé à l'aide d'un fluide chaud, puis éjecté dans la pièce. L'avantage du convecteur est que l'on peut en trouver qui renvoie l'air chaud vers le haut, et d'autres qui renvoient l'air chaud vers le bas, vous évitant ainsi la sensation de pieds froids. Certains peuvent aussi faire office de climatisation, ce qui n'est pas négligeable. Ce radiateur très compact est très rapide, peu cher à l'achat, mais pas très économique et peut être bruyant. Il a aussi l'inconvénient d'assécher l'air, et peut donc générer de l'inconfort, il est donc déconseillé de l'installer chez soi.

Le dernier type de radiateur est le panneau rayonnant. Il fonctionne par émission de rayonnements infrarouges (à la manière du Soleil). Ce rayonnement est absorbé ou reflété par les objets et les personnes, et permet donc de réchauffer tous les éléments d'une pièce. La sensation est très homogène, car chaque élément de la pièce y contribue. Ils sont très appréciés pour réchauffer de petites surfaces, les murs étant plus facilement atteints par les rayonnements.

Ils sont aussi plus stylés et compacts et permettent, pour la plupart, de régler la température au dixième de degrés près. Néanmoins, il faut investir dans des modèles plus chers pour noter un véritable amortissement sur la facture d'électricité. Un autre inconvénient étant que ces panneaux émettent une chaleur intense, il est donc peu conseillé de laisser des objets à proximité, et l'air est asséché par le système.

À la vue des différents éléments de comparaison, il semble plus intéressant d'opter pour le chauffage électrique le plus économique. Mais alors, quel radiateur électrique choisir ? Comment choisir un radiateur electrique? Par leur coût peu important et par le confort qu'ils procurent, il semble plus intéressant d'opter pour des radiateurs électriques à inertie.

Ils sont silencieux et s'adaptent parfaitement à des maisons ou appartements bien isolés. Ceux dits « à chaleur douces », plus onéreux, sont ceux qui vous feront faire de vraies économies au fil des mois, et permettent sans problème de chauffer de grandes pièces. Leur fonctionnement est optimal s'ils sont associés à des thermostats connectés ou « intelligent » et en font les meilleurs radiateurs électriques économiques.

N'oubliez pas d'aller jeter un coup d'oeil à notre article sur le prix des chauffe-eaux electriques

Commentaires (0)

Soyez le premier à poster un commentaire

Postez votre commentaire