07/11/2019 : Comment entretenir un chauffe-eau et comment fonctionne-t-il ?

Le chauffe-eau est un élément essentiel au confort de l'habitat. Nous allons donc nous intéresser à son fonctionnement et aux astuces pour bien l'entretenir afin de le préserver le plus longtemps possible et de réaliser quelques économies.

Quel est le fonctionnement d'un chauffe-eau ?

En réalité il existe deux grandes familles de fonctionnement de chauffe-eau. Le premier est celui par accumulation et le second qui est instantané. Pour chacun des cas, il convient également de différencier chauffe-eau électrique, chauffe-eau au gaz et chauffe-eau solaire.

Le fonctionnement d'un ballon d'eau chaude

Le fonctionnement d'un ballon d'eau chaude est très simple. On connaît également ce mode de chauffage sous le terme de « chauffe-eau par accumulation ».

Pour résumer les choses, et comme son nom l'indique, il s'agit d'un appareil composé d'un réservoir (aussi appelé cuve) qui stocke de l'eau froide. Cette eau est chauffée dans la cuve. Grâce à un thermostat, cette eau chaude est maintenue à une température fixe.

Lorsque vous ouvrez le robinet d'eau chaude pour vous doucher ou faire la vaisselle par exemple, vous libérez l'eau chaude contenue dans le réservoir : la cuve se vide. Elle est, conséquent remplacée, par de l'eau froide. En effet le volume d'eau conservé dans la cuve doit rester constant.

De ce fait, la température contenue dans la cuve baisse, c'est pourquoi le thermostat se met en marche et allume le système de chauffe afin que l'eau atteigne de nouveau le degré voulu. Une fois le degré atteint, le thermostat éteint ce système de chauffe. Cette nouvelle eau pourra être ensuite utilisée. Le fonctionnement d'un chauffe-eau se fait donc grâce à un cycle permanent.

Ce type de ballon d'eau chaude, en raison de la grande quantité d'eau chauffée, procure un excellent confort d'utilisation.

Le ballon d'eau chaude électrique

Nous retrouvons pour ce type de chauffe-eau toujours le même principe de réservoir à eau émaillé muni d'un système de chauffage. Dans le cas d'un chauffe-eau à l'électricité, il s'agit d'une résistance, d'un thermostat de régulation et d'un système préventif de la corrosion (anode magnésium, anode titane ACI ou anode ACI Hybride en titane/magnésium). Le ballon d'eau chaude électrique, aussi appelé cumulus électrique, est totalement silencieux et ne dégage pas produit de combustion.

Quel est le fonctionnement d'un chauffe-eau gaz ?

Le chauffe-eau à gaz fonctionne au gaz de ville (aussi appelé gaz naturel) ou alors avec du gaz propane ou butane (qui est alors généralement stocké dans une cuve).
À l'instar d'une chaudière au gaz c'est un brûleur qui permet à l'eau de chauffer. Il existe plusieurs types d'installation pour un chauffe-eau à gaz :
  • sans aucun raccordement à un conduit (cheminée par exemple)
  • avec un raccordement à un conduit d'évacuation comme une VMC
  • avec un raccordement à un conduit comme une ventouse.
Dans tous les cas, et à l'inverse du chauffe-eau électrique, le chauffe-eau à gaz à accumulation doit être installé contre une paroi qui donne sur l'extérieur. En outre, il doit être installé dans un endroit correctement ventilé.

Le fonctionnement d'un chauffe-eau instantané

Comme son nom l'indique, il s'agit d'un système de chauffage sans stockage important de l'eau. Ce mode chauffage est donc moins volumineux que le précédent.

Pour autant le fonctionnement du chauffe-eau instantané reste tout aussi simple. En réalité l'eau chaude est disponible en quantité illimitée. Elle arrive au niveau d'un serpentin et ressort après avoir été chauffée via un brûleur pour un chauffage au gaz ou grâce à une résistance (dans le cas d'un chauffage électrique).

Cas particulier : le chauffe-eau solaire

Dans le cas d'un chauffe-eau solaire, l'eau ou le liquide caloporteur contenu dans le ou les panneau(x) solaire(s) thermique(s) chauffe sous l'action du solaire. Ce liquide se dirige ensuite vers le chauffe-eau ; en le traversant dans un serpentin il diffuse la chaleur qu'il a emmagasinée puis remonte de nouveau vers le panneau.
Par conséquent, en cas de mauvais temps, une autre énergie d'appoint (gaz ou électricité) s'avère nécessaire.

Comment réussir l'entretien d'un chauffe-eau ?

Nous allons maintenant voir donner quelques astuces pour bien entretenir votre chauffe-eau. Nous étudierons dans un premier temps les raisons pour lesquelles il convient d'être attentif au bon entretien de son chauffe-eau ; nous intéresserons ensuite au cas particulier de l'entretien d'un chauffe-eau électrique. Nous terminerons enfin par l'entretien du chauffe-eau par le locataire.

Pourquoi entretenir votre chauffe-eau ?

Il peut être tentant de négliger l'entretien de son chauffe-eau en pensant réaliser des économies, or il n'en est rien.

L'entretien d'un chauffe-eau gaz

Bien entretenir son chauffe-eau gaz permet non seulement s'assurer un bon fonctionnement en toute sécurité mais aussi de faire des économies d'énergie et de diminuer les émissions de CO2. Grâce à un entretien régulier, la durée de vie de votre chauffe-eau au gaz se trouve augmentée ; en outre on estime que le risque de panne peut être jusqu'à cinq fois plus faible lorsque le chauffe-eau est correctement entretenu.

Pour les chauffe-eaux au gaz il s'agit même d'une obligation légale. La maintenance annuelle est obligatoire, que vous soyez locataire ou propriétaire. Afin d'éviter tout oubli, nous vous conseillons de souscrire un contrat d'entretien qui vous garantit la visite d'un chauffagiste une fois par an.

Lors de son passage pour l'entretien de votre chauffe-eau le professionnel prendra notamment soin de nettoyer l'injecteur, la veilleuse et son filtre ; il brossera également les ailettes du corps de chauffe et pourra détartrer le ballon. Le cas échéant il remplacera le clapet et du joint d'arrivée d'eau. Le technicien pourra également contrôler le taux monoxyde de carbone (CO) présent dans votre logement.

Comprendre l'entretien d'un chauffe-eau électrique

À l'inverse du chauffe-eau au gaz, l'entretien du chauffe-eau électrique n'est pas obligatoire. Par conséquent, sa maintenance est beaucoup moins coûteuse et contraignante que celle d'un système fonctionnant au gaz.

Cependant, afin de vous assurer des performances optimales, nous vous conseillons tout de même d'effectuer régulièrement quelques vérifications. Avant toute manipulation, pensez à fermer le robinet d'arrivée d'eau et à couper l'électricité.

Vous tous les ans vérifier l'état de l'anode et de la résistance et les remplacer si nécessaire. Le groupe de sécurité doit être actionné tous les mois ; il doit aussi être changé tous les 5 ans environ.

Comme pour un système au gaz, l'entretien d'un chauffe-eau électrique passe également par le détartrage de la cuve. Il est recommandé de le faire à intervalle régulier afin de prolonger la durée de vie de votre ballon d'eau chaude. Vous pouvez faire appel à un professionnel ou bien effectuer le détartrage vous-même.

Pour détartrer votre réservoir, il faut vider la cuve. La marche à suivre est très facile :
  • Coupez l'alimentation électrique
  • Fermez l'arrivée d'eau froide
  • Raccordez le tuyau de vidange à la vanne de vidange et placez l'autre extrémité dans un évier
  • Ouvrez la vanne
Un sifflement vous indiquera lorsque la cuve est vide. Vous pouvez alors ouvrir le ballon d'eau chaude et nettoyer avec du vinaigre blanc le joint et la résistance. À ce moment vous pourrez vérifier l'état de fonctionnement de votre matériel ; le cas échéant, vous pourrez en profiter pour changer les pièces défectueuses.

Si vous ne constatez aucun problème, vous pourrez alors refermer le cumulus. Retirez ensuite le tuyau, ouvrez l'arrivée d'eau froide et rebranchez-le. N'oubliez pas de régler la température correctement. Elle doit se situer aux alentours de 60 °C. En effet, une température trop basse favorise la formation de tartre dans la cuve.

Il existe des dispositions particulières propres à l'entretien des chauffe-eauxsolaires et thermodynamiques. Aussi nous vous conseillons de vous de vous renseigner auprès d'un professionnel.

L'entretien du chauffe-eau du locataire

C'est au locataire d'effectuer l'entretien du chauffe-eau à gaz de son appartement ou de sa maison tous les ans, sauf si le bail prévoit que cette obligation incombe au propriétaire du logement. Le locataire doit également assurer l'entretien simple (rinçage et nettoyage) du chauffe-eau ou du ballon d'eau électrique de son logement.

Toutefois, sauf à prouver que la panne est due à un manque d'entretien du locataire, la réparation d'un chauffe-ballon et son éventuel remplacement reste à la charge du propriétaire du logement.

Pour simplifier l'entretien du chauffe-eau par le locataire est un entretien quotidien alors que les grosses réparations restent à la charge du bailleur

Commentaires (0)

Soyez le premier à poster un commentaire

Postez votre commentaire