Parasol chauffant au gaz ou électrique : deux technologies au service du même confort

Quelles sont les différences entre un parasol chauffant électrique et au gaz ? De quel modèle avez-vous besoin ? Factory Direct fait le point pour vous.

Nous sommes de plus en plus nombreux à apprécier le confort de nos patios, vérandas et terrasses ! Il faut reconnaître que manger en extérieur ou tout simplement se prélasser sur son transat sont des plaisirs incontournables. Il fait un peu frais ? Pourquoi s'en priver ! Les parasols chauffants ou braseros viennent aujourd'hui nous fournir une agréable sensation de bien-être dans ces espaces de détente dont nous raffolons à juste titre.

Comment fonctionne un parasol chauffant ?

Il existe deux technologies concurrentes, qui présentent des avantages spécifiques : le consommateur peut choisir un parasol chauffant au gaz ou un parasol chauffant électrique.


Les modèles au gaz sont généralement plus puissants que les parasols chauffants électriques. On en jugera par la surface de chauffe couverte. Les parasols au gaz permettent de diffuser la chaleur sur 25m², contre 15m² en moyenne pour les modèles électriques.


Leur fonctionnement et leur conception sont relativement simples, puisqu'ils se composent d'un bonbonne de gaz, d'un brûleur et d'une perche centrale, ce qui leur donne la forme d'un gigantesque parapluie. Le parasol chauffant au gaz est doté par ailleurs d'un dispositif pour réverbérer la chaleur vers le bas. De cette manière, les parasols gaz répartissent uniformément la chaleur. Selon les modèles, vous disposez d'un allumage manuel ou électronique.


Les parasols chauffants électriques doivent disposer d'une alimentation sur secteur. Le principe de fonctionnement, avec réverbération de la chaleur, est sensiblement le même que celui du parasol chauffant gaz, la forme également. La chaleur est produite par des résistances au lieu du brasero gaz, sur le principe de l'infrarouge, et le parasol fournit aussi de l'éclairage.

Parasols chauffants : gaz ou électricité ?

Le parasol gaz est plus lourd que les modèles électriques. Nous avons vu, cependant, que la contrepartie était une plus grande surface de chauffe. Les bonbonnes de gaz, qui viennent se loger dans la partie basse du parasol, offrent une excellente autonomie au dispositif. Il faut néanmoins accepter de les remplacer régulièrement, ce qui constitue une réelle contrainte. A l'inverse, les parasols chauffants électriques disposent d'un rayon d'action limité, en raison des fils électriques nécessaires à leur branchement. Ces fils doivent par ailleurs être protégés pour un usage extérieur.


Les parasols chauffants gaz produisent une quantité non négligeable de gaz carbonique. Ils sont donc principalement destinés à un usage en extérieur. En semi-extérieur, sur une terrasse en partie fermée, il est indispensable de prévoir un système d'évacuation des fumées. Ce problème ne se pose pas avec les parasols électriques. Le choix est donc facteur des contraintes d'installation, qu'il vaut mieux déterminer avant d'acheter son parasol chauffant, mais en gardant à l'esprit que le gaz restera toujours plus économique que l'électricité.

Parasol chauffant : conseils pour bien le choisir

Vous n'êtes pas encore décidé ? Voici quelques critères pour effectuer un choix en toute connaissance de cause. Commencez par déterminer de quelle surface de chauffe vous avez besoin et consultez la notice du fabricant. Alternativement à la surface, cette notice pourra mentionner la portée de chauffe. En fonction de la région où vous habitez et des contraintes climatiques, vous aurez peut-être intérêt à opter pour un parasol chauffant en inox, qui résistera mieux au climat maritime ou de montagne. Dans le midi de la France, le corps de votre parasol pourra être en acier.


Pour un meilleur confort des utilisateurs, nous vous recommandons le parasol à chaleur verticale, plutôt qu'horizontale. Le parasol chauffant électrique est, nous l'avons vu, plus léger, ce qui le rend plus maniable. A privilégier si vous devez le déplacer. Prenez cependant en compte l'éventuelle force du vent dans votre région : un parasol à gaz peut atteindre les 13 kg, ce qui le rend lourd et encombrant, mais lui confère en revanche une excellente stabilité.


A lire aussi : en 2010, la CSC avertissait sur la mauvaise utilisation des parasols chauffants.


Les parasols au gaz peuvent fonctionner au butane, au propane, ou les deux


Comme la plupart des appareils à gaz d'aujourd'hui, certains parasols chauffants à gaz acceptent aussi bien le butane que le propane, d'autres uniquement l'un de ces deux combustibles. Il s'agit d'un critère de choix à ne pas négliger, car en optant pour un modèle bivalent, vous trouverez plus facilement à remplacer ou remplir votre bonbonne.


Votre parasol chauffant, qu'il soit électrique ou à gaz, constitue un investissement qui assurera votre confort en terrasse ou au jardin. Pensez à le protéger des intempéries à l'aide d'une housse de protection.

Commentaires (0)

Soyez le premier à poster un commentaire

Postez votre commentaire